Conduire longtemps

Conduire longtemps et par tous les temps

Des capacités physiques amoindries ne signifient pas qu’il faille renoncer purement et simplement à conduire.

Avec l’âge vient aussi la sagesse.

L’expérience montre que la plupart des conducteurs savent adapter d’eux-mêmes leurs habitudes de déplacement.

Par exemple, en évitant la conduite de nuit ou par très mauvais temps (brouillard, neige,…) ou les situations a priori difficiles comme les périodes de forte circulation.

Conduire permet souvent de conserver son autonomie et sa liberté.

Mettez tous les atouts de votre côté pour utiliser votre voiture le plus longtemps possible.

Gardez l’habitude de conduire en effectuant régulièrement des trajets variés.

Entretenez-vous en pratiquant 30 minutes d’activité physique quotidienne.

Maintenez vos capacités psychiques, intellectuelles et cognitives par la lecture, l’écriture, l’exercice de votre mémoire et de votre attention.

Soyez à l’écoute de vous-même afin de détecter d’éventuels troubles de l’audition ou de la vision.

Rester à lécoute de ses capacités

Il faut rester lucide quant à ses limites de conduire longtemps.

Interrogez votre médecin.

Il est votre meilleur conseiller et pourra vous aider à appréhender et déterminer vos limites.

L’attitude de votre entourage doit aussi être prise en compte.

Si votre conjoint(e) ou vos enfants semblent inquiets lorsque vous prenez le volant, voire vous demandent d’arrêter de conduire, interrogez-vous.

Le moment viendra, le plus tard possible on l’espère, d’envisager l’arrêt du volant.

Évitez alors une coupure brutale en préparant à l’avance cette transition.

Acceptez de vous faire conduire notamment par votre conjoint(e).

Organisez des systèmes de co-voiturage au sein de la famille et du voisinage.

C’est un bon moyen de conserver de l’autonomie.

Les transports collectifs peuvent aussi pallier l’absence de la voiture.

Cela permet de souligner l’importance du choix de son habitat dans des zones suffisamment denses pour permettre leur existence.

Auto Ecole Nicolas