COURS SENSIBILISATION

Qu’est-ce que le cours sensibilisation ?

Le cours sensibilisation présente des parties théoriques d’une durée de 8 heures (4 x 2 heures) obligatoire.
Il est basé principalement sur la sécurité routière.
Après l’avoir suivi dans son intégralité, le cours à une validité de 2 ans.
Pour pouvoir se présenter à l’examen pratique, il vous faut obtenir l’attestation du cours sensibilisation.
N’oubliez pas qu’il est important d’être muni de son permis d’élève conducteur pour y participer.
L’attestation du cours sensibilisation est valable pour toute la Suisse.
Limité à 12 places par cours.

Pourquoi le cours sensibilisation est-il obligatoire ?

La circulation routière actuelle a subi un tel développement que les exigences demandées aux élèves conducteurs deviennent plutôt poussées.
Par conséquent, à cette nouvelle situation, le conseil Fédéral à intégré ce cours de sensibilisation obligatoire dans l’ordonnance AOC, depuis 1993.
Grâce et avec l’aide de la Fédération Romande des écoles de conduite.
En outre, vous apprendrez à mieux analyser les différentes situations qui se présentent dans la circulation routière pour éviter des surprises.
Nous vous aiderons donc avec nos parties vidéos à reconnaître des situations quand vous serez derrière un volant et à les interpréter correctement.

Les courses d’apprentissage

Tant qu’un véhicule automobile est conduit par un élève conducteur, il sera muni d’une plaque portant un “L”.
Bien entendu fixée à l’arrière du véhicule à un endroit bien visible.
Cette plaque doit être ôtée lorsque le véhicule n’est pas utilisé pour une course d’apprentissage.
Ces courses d’apprentissage ne peuvent être entreprises que si l’élève est accompagnée.
En effet, cette personne doit posséder un permis de la même catégorie depuis trois ans au moins.
Sur les voitures automobiles, cette personne doit pouvoir atteindre facilement au moins le frein à main.
Du côté du motocycle, l’élève ne peut transporter qu’une personne titulaire du permis de la même catégorie.
Les chaussées fortement fréquentes sont conseillées avec une formation suffisante.
Et les autoroutes ou semi-autoroutes dès qu’ils sont prêts à passer l’examen pratique.